Autocritique littéraire

newspaper
Crédit photo : Jon S – NS Newsflash

Dans l’attente de la publication et au cas où aucun journaliste n’écrirait de critique sur 10h10, j’ai pris la liberté de les produire moi-même.
Comme dit le proverbe : “on n’est jamais très bien servi par les journalistes.” Ou un truc comme ça…

“C’est incisif, cynique et d’une grande drôlerie. Celle que l’on pourrait qualifier de nouvelle Amélie Nothomb, nous offre une œuvre fraîche, rythmée et moderne, une caricature truculente et succulente du monde de l’entreprise.”
Gilles Pull-de-ski pour Le Pont

“Ce livre est creut et san relief, absance totale de stile, métrise sommère de la langue francèse et abu de trivialité. Sète écrivain n’en est pas une et ne mérite pas sa plasse dans le païsage litérère francé. »
Eric Cémort pour Le Figolu

“The new Helen Fielding is born! This French author describes with fantasy and talent, the life of a 29 women, living in Switzerland and working for the watch industry. A delicious entering in the behind the scene of a secret and mysterious industry.”

Michaël Philip Morris for The New York Tiny

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s